Whalesound

Fondation Whalesound

Carlos Valladares & Juan Capella

RÉSUMÉ

Le projet de recherche scientifique et de tourisme écologique Whalesound Ltda (WS) est né en 1999, soutenu par un « Tourisme d’intérêt spécial » (TIE) que l’État chilien a promu avec un objectif stratégique, notamment dans la région de Magallanes et l’Antarctique chilien. Cette entreprise privée est une pionnière dans notre pays, et il n’existe à ce jour aucun projet similaire. Le projet Whalesound a permis la connaissance scientifique et la valorisation internationale et nationale de la diversité biologique qui habite les fjords et les côtes de Magallanes. Elle a généré les premières informations scientifiques sur l’existence d’une zone d’alimentation des baleines à bosse dans les fjords de Patagonie (Gibbons et al. 1998, 2003) et plus tard d’une population résidente de cette espèce dans les eaux entourant l’île Carlos III (Gibbons et al. 2003, Capella et al. 2012, Capella et al. 2018) et, par la suite, d’accroître les connaissances et l’évaluation des autres espèces vertébrées qui habitent cette zone, comme le manchot de Magellan (Miranda et al. 2009) et l’orque (Capella et al. 2014). Les informations scientifiques générées pendant 4 ans ont été remises à l’Etat chilien, sans engagement ni compensation demandée, et ont permis l’établissement du parc marin (PM) et de l’AMCP-MU Francisco Coloane en 2003, le premier de l’Etat chilien. Compte tenu de ses objectifs, de ses réalisations et de ses compétences, WS a obtenu la concession d’un petit secteur dans le sud-est de l’île Carlos III, dans lequel un éco-camp a été construit pour héberger des scientifiques, puis agrandi pour des voyages touristiques qui soutiennent l’activité de recherche, toujours sous réserve des contrôles et des besoins de la science. Cela a permis d’étudier pendant 20 ans l’écologie des populations, la génétique, le comportement, l’écologie trophique et la conservation de la baleine à bosse et les aspects associés à d’autres espèces de mammifères et d’oiseaux marins.