Une géographie de l'imaginaire en Patagonie chilienne

Universidad Austral de Chile

Gabriel Andrés Inostroza Villanueva

Documentaire : Chelenko, une géographie de l'imaginaire

RÉSUMÉ

L’étude cherche à montrer une évolution géographique depuis la période du dernier maximum glaciaire jusqu’à la fonte des champs de glace du nord de la Patagonie et l’avancée progressive de l’eau et de l’homme vers l’océan Pacifique depuis le grand lac Chelenko (aujourd’hui lac Carrera / Buenos Aires). Le territoire est étudié d’un point de vue global, de la géologie et de la géographie physique à une géographie sociale, culturelle, historique et anthropologique. Il est montré comment l’actuelle « géographie de l’imaginaire » (Debarbieux, 2005) d’Aysén est historiquement construite. Une  » production sociale de l’espace  » (Lefebvre, 1974, Di Méo, 2005) naît des réalités géologiques et géomorphologiques mais aussi sociales par la création de liens sociaux et affectifs. L' »espace vécu » (Fremont 1974) est le résultat d’un processus historique et social qui naît dans le secteur du lac General Carrera avec la dernière grande déglaciation et la circulation de l’eau des glaciers vers les océans Atlantique et Pacifique mais se matérialise dans l’imaginaire collectif avec l’exploration géographique, l’implantation humaine et le développement touristique.